Le brevet d'initiateur

C’est le premier brevet d'encadrement fédéral qui permet à son titulaire de pratiquer l'enseignement de la plongée et de faire découvrir notre activité.

Ce niveau est donc primordial dans le développement associatif de notre activité. Il représente le plus grand nombre de nos encadrants fédéraux et il participe très largement aux formations des plongeurs de niveau 1 (PE 20), PA 12, PE 20 et une partie du niveau 2 en fonction de leur prérogative de plongeur.

Un plongeur Niveau 2, majeur ayant effectué un minimum de 12 plongées en autonomie, peut intégrer la formation d'initiateur de plongée scaphandre.

Une session d'initiateur (stage final ou examen) doit être déclarée, à la CTR, au moins 1 mois avant la date de commencement.

 

La formation

Elle comprend 3 phases : Cf. le Manuel de Formation Technique

 Le stage initial

Durée 2 jours ou 4 demi-journées sur un mois maximum. Il peut être organisé à l'échelon du club ou d'un département (CoDep).

A l'issue du stage, chaque stagiaire reçoit un livret pédagogique, signé par le responsable de la formation.

 Le stage en situation

L'objectif de ce stage c'est de mettre le stagiaire en situation d'enseignement, de perfectionner sa pédagogie et sa pratique du sauvetage qui ne peut débuter qu'après la validation du stage initial.

Peut être réalisé soit milieu artificiel et/ou milieu naturel avec un enseignement limité à l'espace 0 – 6m.

Le livret de formation précise le nombre minimum de séances permettant de valider chaque groupe de compétences ainsi réparties :

  • 3 Groupes de compétences obligatoires : GC1, GC2 et GC3
  • 1 Groupe de compétence optionnelle : GC4 (Guide de Palanquées–Niveau 4 préparant l'initiateur de club ou initiateurs devenus Guides de Palanquées – Niveau 4 après l'obtention de leur brevet.

Plusieurs organisation de ce stage sont possibles : 6 jours consécutifs ou 3 fois 2 jours ou 16 séances piscines.

Le stagiaire rempli au fur et à mesure son livret pédagogique. Le tuteur de stage titulaire d'un des brevets suivants : MF2, BEES 2, DE-JEPS ou DES-JEPS licenciés, ou bien un MF1 ou un BEES1 licenciés titulaire de la qualification TSI, valide les actes d'enseignement sur le livret pédagogique. Cette évaluation se fait en contrôle continu.

En fin de stage en situation, le tuteur émet un avis favorable ou bien défavorable qu'il porte sur le livret pédagogique initiateur.

Seul un avis favorable permet de se présenter à l'examen ; dans le cas contraire, le tuteur peut proposer au stagiaire une prolongation de son stage en situation.

 Le stagiaire dispose d'un délai de trois ans maximum, à partir de la fin de la formation initiale, pour terminer son cursus et se présenter à l'examen.

Lorsqu'un stagiaire est en présence de vrais élèves, le tuteur de stage, responsable de la séance doit se trouver dans l'eau avec le stagiaire. Il est responsable de la sécurité de la séance ainsi que de l'action pédagogique du stagiaire.

 L’examen

L’examen est organisé à l’échelon d’un club ou d’un département. Pour s'y présenter, le candidat doit avoir son livret pédagogique validé et posséder la carte RIFA plongée.

Il se compose :

  • deux épreuves de pédagogie,
  • une épreuves de réglementation,
  • une épreuves de sauvetage.

Nota : Chacune de ces trois phases peut être suivie dans des structures différentes. 

 

Prérogatives

Une fois ce brevet obtenu, le plongeur Niveau 2 pourra faire, dans une structure de la FFESSM sur autorisation du Directeur de Plongée, des baptêmes et enseigner la plongée sous-marine dans la zone des 6m en qualité d'encadrant de niveau 1 (E1).

Si il est déjà titulaire du niveau Guide de Palanquée - Niveau 4, il deviendra encadrant de niveau 2 (E2) pourra sur autorisation du Directeur de Plongée,  enseigner jusqu'à 20m, de préférence après une petite formation complémentaire.