Le moniteur fédéral 1er degré

Le moniteur fédéral premier degré de plongée (MF1) ou encadrant de niveau 3 (E3) est un formateur de plongeurs dont les niveaux vont du débutant au plongeur confirmé. Il peut aussi bien délivrer des brevets que des qualifications de Plongeur Encadré (PE 12 à PE 60) ou de Plongeur Autonome (PA 12 à PA 60) dans un espace pouvant aller jusqu’à 40m de profondeur.

Il encadre l’activité, l'organise et planifie la plongée en fonction des conditions environnementales (météo, état de la mer, des courants…etc) mais aussi de la condition physique et de pratique du plongeur.

 

La formation

Elle comprend 4 phases : Cf. le Manuel de Formation Technique

Le stage initial

Pour se présenter, il faut être titulaire d'un des brevets suivants : Guide de Palanquée – Niveau 4 FFESSM, du Guide de Palanquée associé de la FFESSM ou du Niveau 4 de la FSGT ou de l'ANMP ou du BP-JEPS.

 

Il est organisé par la C.T.R., il peut cependant par délégation du président de la C.T.R. être organiser par un département (CoDep). D'une durée de 6 jours bloqués ou 3 x 2 jours ou 2 x 3 jours sur un mois et demi maximum. 
Le président de la C.T.R. nomme le responsable du stage, parmi les Instructeurs du collège régional, ce dernier présent sur la totalité du stage, assure la continuité pédagogique et la partie administrative durant le stage. Il peut être assisté de moniteurs MF2 ou BEES2 ou DES-JEPS licenciés à la FFESSM.

 

Ce stage se compose de trois unités de compétences  UC1, 2, 3, dont les détails figure dans le MFT.

 

A l'issue du stage, l'équipe pédagogique émet un avis sur les stagiaires. S'il est favorable les stagiaires reçoivent leur livret pédagogique qui comporte un numéro d'enregistrement régional. Un listing des stagiaires pédagogiques est disponible sur le site Internet de la C.T.R.
Dans le cas où le stagiaire aurait un avis défavorable de la part de l'équipe pédagogique, il devra refaire l'intégralité d'un autre stage initial.
 

Le stage en situation

 
L'objectif de ce stage c'est de permettre au stagiaire d'être mis en situation d'enseignement pour des plongeurs du niveau débutant au guide de palanquée dans les espaces 0 – 6 m, 0 – 12 m, 0 – 20 m et 0 – 40 m*, de perfectionner sa pédagogie et sa pratique du sauvetage. Ce stage ne peut débuter qu'après la validation du stage initial.
Il peut être réalisé soit milieu artificiel et/ou milieu naturel ou exclusivement en milieu naturel avec un enseignement limité à l'espace 0 – 20m.

Modalité de déclaration de stage

La convention mise en place depuis 2 an dans le comité, n'est destinée qu'aux Structure Commerciale Agréée (SCA) de la FFESSM.
Elle a pour but de clarifier, auprès des instances de contrôles, la position du stagiaire MF1 dans la Structure Commerciale Agréée FFESSM.
Bien entendu, les clauses stipulées doivent être scrupuleusement respectées. Faute de quoi, la convention pourrait être remise en cause par l'inspection du travail lors d'un contrôle au sein de l'entreprise ou à la demande du stagiaire. Alors, un juge pourrait requalifier le statut de stagiaire, en contrat de travail, si les conditions de stage ne sont pas remplies.

Afin de limiter les délais et les frais postaux, voici les modalités qui seront applicables à partir de la saison 2015.

Le stagiaire pédagogique

  • Rempli sa partie de la convention tripartite de stage (fichier PDF),
  • Imprime la dernière page (Signature), la signe et la scanne,
  • Envoi par courriel à la future structure d’accueil la page scannée et le fichier PDF rempli.

La SCA

  • Rempli sa partie de la convention tripartite de stage (fichier PDF),
  • Signe la dernière page comportant la signature du futur stagiaire et la scanne,
  • Envoi par courriel à la CTR, la page scannée comportant les deux signatures et le fichier PDF rempli.

La CTR

  • Renverra par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. à la SCA et au stagiaire pédagogique, la version complète, signée par les 3 parties, en PDF.

Ce n'est qu'à partir de cette réception que le stagiaire pour débuter son stage.

RAPPEL

La CTR Côte d'Azur, comptabilise les journées de formation des stagiaires pédagogiques.
De ce fait, il ne pourra prétendre bénéficier d'une formation, dans les structures FFESSM du comité Côte d'Azur, supérieure à 60 jours dans l'intervalle des 3 ans fixé par son livret pédagogique.
 

Le livret pédagogique

Il précise le nombre minimum de séances permettant de valider chaque unité de compétences ainsi réparties :

  • UC 4 : 12 séances de pédagogie de la pratique sans scaphandre. L'initiateur FFESSM et le BP-JEPS sont dispensés de cette UC,
  • UC 5 : 43 séances de pédagogie de la pratique avec scaphandre, dans le cas d'une formation mixte (artificiel/naturel) un minimum 21 séances en milieu naturel sont obligatoires,
  • UC 6 et UC 7 : 17 séances de pédagogie de la théorie,
  • UC 7a : Participation à un examen complet de Guide de palanquée (recommandé par la CTN mais non obligatoire),
  • UC 7b : 12 participations à l'organisation et à la sécurité,

Le stagiaire rempli correctement, au fur et à mesure, son livret pédagogique en renseignant pour chaque ligne :

  • La date,
  • Le niveau du sujet traité,
  • Le nom du sujet traité dans la colonne commentaire,

Il est impératif d'avoir un contenu homogène par milieu, par unité de compétence et par page :

  • On ne mélange pas les cours théoriques avec les séances pratiques.
  • Si vous envisagez de faire toute votre formation en milieu naturel, vous ne remplissez que les pages 14 à 18.
  • Si vous envisagez de partager la formation (milieu artificiel et naturel) alors vous ne remplissez que les pages 7 à 11 en fonction des actions de formation.
  • On ne mélange pas les séances en milieu naturel avec celles en milieu artificiel (piscine).
  • On ne mélange pas les séances en espace 0 – 6m, avec 0 – 20m ou 0 – 40m.

Le tuteur de stage

Il est titulaire d'un des brevets suivants : MF2, BEES 2, DE-JEPS ou DES-JEPS licenciés.

Il ne peut avoir plus de quatre stagiaires simultanément (dont deux stagiaires d'une formation d’État). Il peut se faire assister d'un moniteur MF1 ou BEES1 licenciés.

Il valide, des unités pédagogiques, ensemble de quatre séances pédagogiques minimum dans une ou plusieurs UC (4, 5, 6, 7), sur le livret pédagogique du stagiaire en respectant les consignes suivantes :

  • signature et avis ligne par ligne,
  • tampon pour 4 séances,

Il n'existe par d'ordre chronologique des UC.

La C.T.R. est habilitée à exercer un contrôle.

En fin de stage en situation, le tuteur émet un avis (favorable ou défavorable) sur le livret pédagogique.

Seuls les avis favorables permettent au stagiaire de se présenter au stage final.

Le stagiaire dispose d'un délai de trois ans maximum, à partir de la fin de la formation initiale, pour terminer son cursus et se présenter à l’examen.

Prérogatives du stagiaire pédagogique

Il est reconnu par le Code du Sport (Annexe III-15b) en qualité d'encadrant de niveau 2 (E2). Cette reconnaissance est valable uniquement pendant la période de validité de son livret pédagogique. Néanmoins, il ne peut délivrer des compétences de niveaux 1 et 2, ni certifier des plongées sur les carnets de plongée, ni exercer les fonctions de Directeur de Plongée en milieu artificiel.

Il peut enseigner dans l'espace 0 – 20m avec l'accord du président du club ou du gérant de la Structure Commerciale Agréée (S.C.A.) et sous la responsabilité d'un Directeur de Plongée (E3) sans la présence d'un encadrant de niveau 4 (E4) sur site. Dans cette situation, le stagiaire pédagogique ne pourra prétendre à faire valider son acte d'enseignement sur son livret pédagogique.

 

En effet, la présence d'un encadrant de niveau 4 (MF2 FFESSM, BEES2 ou DE-JEPS ou DES-JEPS licencié) sur le lieu de l'activité garantie la continuité pédagogique de la formation du stagiaire en situation et lui seul peut valider les actes d'enseignement réalisés.


* Lorsqu'un stagiaire effectue une formation au delà de 20m de profondeur, le tuteur de stage 2ème degré est sous l'eau avec le stagiaire. Il est responsable de la sécurité de la séance ainsi que de l'action pédagogique du stagiaire.

 

Attention

Un stagiaire qui voudrait effectuer son stage en situation, dans une Structure Commerciale Agréée du comité Côte d'Azur, ne pourra le commencer qu'après l'établissement d'une convention tri partite signée entre le président du comité régional ou par délégation le président de la C.T.R., la structure d'accueil et le stagiaire d'une durée ne pouvant pas excéder 2 mois continus ou discontinus. Cf. convention de stage

 

Le stage final

L'objectif de ce stage est de perfectionner les stagiaires dans les deux épreuves de pédagogie notamment dans l'enseignement à 40mètres, l'épreuve d'organisation et de sécurité et l'épreuve technique d'assistance d'un plongeur en difficulté.

 

Conditions de candidature

  • Être licencié,
  • Avoir un certificat médical ne non contre indication datant de moins d'un an,
  • Avoir la carte RIFA Plongée,
  • Avoir son livret pédagogique dument rempli,
  • Avoir un intervalle de temps d'au moins 30 jours pleins entre la date de fin du stage initial et le jour précédent le début du stage final,
  • Avoir effectuer l'ensemble des stages dans un délai de trois ans maximum à partir de la fin du stage initial,
  • Présenter une attestation d'aptitude, datant de moins de 9 mois, à l'épreuve d'assistance d'un plongeur en difficulté de - 25 m signée par, à minima, un moniteur MF1 de la FFESSM ou BEES1 licenciés.
  • Être en possession d'un permis de conduire des navires de plaisance à moteur.

Le candidat qui aurait échoué à un examen ne peut se représenter, à une autre session d'examen, qu'après un délai d'un mois. Le non-respect de ce délai, découvert a posteriori, en traînerait la nullité de l'examen indûment présenté.

 

Organisation

Organisé par la C.T.R. sur une période de 5 jours bloqués.

 

Le président de la C.T.R. nomme un responsable de stage parmi les instructeur du collège régional. Ce dernier est présent sur la totalité du stage, il assure les fonctions mentionnées dans le cahier des charges du MF1.

 

Il peut être assisté par des moniteurs MF2 de la FFESSM ou BEES 2 ou DES-JEPS licenciés à la FFESSM.

 

En fin de stage, l'équipe pédagogique donne un avis sur le stagiaire ; en l'absence d'un avis favorable, le stagiaire ne peut candidater à l'examen.

 

L’examen

L’examen est organisé par la C.T.R. avec un jury régional.

Il comprend :

  • deux épreuves de pédagogie (pratique et théorique),
  • une épreuve d’organisation et de sécurité
  • une épreuve de réglementation,
  • une épreuve d'assistance d'un plongeur en difficulté.

Nota :
Si un candidat échoue à un examen et que sa nouvelle candidature dépasse le délai des 3 ans, en respectant un intervalle d'un mois entre deux sessions, il doit refaire un stage final pour présenter à ce nouvel examen.

Ce stage final supplémentaire et ce nouvel examen, doivent être réalisés au maximum dans les 12 mois qui suivent la fin du cursus des trois ans.

En cas de nouvel échec, le candidat devra se présenter à un examen dans les 12 mois qui suivent.

Si un candidat ne se présente pas dans son Comité Régional d'appartenance, il doit fournir une attestation sur l'honneur précisant qu'il ne s'est pas présenté à une session de Monitorat Fédéral 1er degré (MF1) dans les 30 jours précédents.

 

Prérogatives d'un MF1

Une fois ce brevet obtenu, le Moniteur Fédéral 1er degré vous pourrez, en plus de celles définies dans le Code du Sport.

D'une part :

  • Signer les carnets de plongée.
  • Valider les épreuves des brevets de plongeur niveau 1 à niveau 3 ainsi que les qualifications PA20, PA40, PE40 et PE60.
  • Signer les aptitudes des candidats au brevet du Guide de Palanquée -Niveau 4.
  • Valider la qualification de Directeur de Plongée en Exploration.

D'autre part :

  • Les MF1 de la FFESSM peuvent être membres des jurys de Guide de Palanquée - Niveau 4 et juger :
    • les épreuves du groupe 1 et en double,
    • les épreuves des groupes 2 et 3 avec le ou les MF2 de la FFESSM ou BEES2 ou DE-JEPS ou DES-JEPS.
  • Ils peuvent également être membres des jurys d'initiateur et juger :
    • à deux l'épreuve de mannequin,
    • en double, l'épreuve de pédagogie avec un MF2 FFESSM ou BEES2 ou DE-JEPS ou DES-JEPS, tous licenciés.

 

Et après ?

Après avoir acquis un peu d'expérience dans l'enseignement, ceux qui désirent augmenter leur champ de compétences peuvent s'engager soit dans la formation au MF2, soit dans la formation de Tuteur de Stage d'Initiateur.